SERGIO SPORT

Prelim LDC: Chauffeurs de la Kozah et Dauphins noirs se neutralisent

Opposé à l’AS Vita club cet après-midi au stade Kégué, le champion du Togo, ASCK réussit a garder ses cages vierges mais n’a pas pu scorer non plus. Un score nul et vierge qui laisse entrevoir de l’espoir pour le match retour dans deux semaines.

Il n’y a pas eu de vainqueur dans cette rencontre captivante, entre Chauffeurs de la Kozah et les congolais de la RDC. Il a fallu attendre la 9e minute, pour assister à la première occasion de l’équipe togolaise. Sur une action enclenchée par Nayo Ayéba, Nane Richard le capitaine déclenche une frappe que capte le goal Nelson Lukong. Les actions offensives s’enchainent pour les poulains de Kassim Guyazou. Mani Ougadja d’une frappe tendue sur coup-franc, oblige le goal Lukong à se débattre pour mettre la balle en corner à la 17e mn. Les congolais à la 21e portent le danger dans le camp togolais mais le tir de Mukoko Tonombé trouve les gants de l’Impérial John Noble. Agoro Ashraf à deux minutes de la pause, amorce un raid solitaire sur le flanc gauche. Bousculé par un défenseur, il obtient un coup franc dans les 16 mètres botté par Mani Ougadja, la reprise de la tête de Issaka Latif ne trouve pas le cadre.

En ce moment en direct

Le début de la seconde période est difficile pour Nane Richard et ses coéquipiers, qui subissent le jeu des congolais. L’entrée en jeu de l’inusable Mani Sapol et de Moustapha Waliou, donne du punch à l’équipe de l’ASCK. Elle maîtrise son adversaire pendant une dizaine de minutes, sans pour autant trouver le chemin des filets. À la 67e minute, les congolais passent à côté de l’ouverture du score. John Noble le goal des chauffeurs, se troue sur un corner , la reprise de la tête de Bangala Yannick, trouve le pied d’un défenseur togolais bien placé sur la ligne de but. La toute dernière action du match est à l’actif d’Agoro Aschraf qui se rate complètement après un déboulé sur le flanc droit, alors que le portier congolais Lukong était à la rue. L’ASCK fera le déplacement de la Kinshasa, dans deux semaines, pour tenter d’arracher sa qualification, pour la suite de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.