SERGIO SPORT

Togo/Agbozo Klousseh, l’envol d’un jeune défenseur


La saison 2018-2019 de football de la D1 togolaise, bien que rentrée dans les annales, a révélé quelques jeunes talents. Au rang de ces pépites, se trouve Agbozo Klousseh. Le jeune garçon, au fil des rencontres, monte en puissance.

Du haut de son 1m85, Agbozo Klousseh, comme tout enfant africain, a découvert le football dans son quartier, précisément à Hédzranawoé, avec l’équipe “Enfants de Dieu”. En 2010, il intègre le centre de formation Swallows. Défenseur axial de métier, il fait parler son talent à travers son jeu. Les dirigeants du DYTO son club actuel, séduits, l’enrôlent dans leur effectif pour le compte de la saison 2016-2017. C’est ainsi que démarre la carrière de ce jeune homme, humble et travailleur. “Le football pour moi, à mes débuts, était une passion. En regardant Nibombé Daré, Abalo Dosseh(mon coach aujourd’hui en sélection A’), Adébayor Shéyi entre autres, jouer et avec la ferveur autour d’eux, c’est devenu une obsession”; nous confie Agbozo.

En ce moment en direct

La saison 2018-2019 a véritablement mis le jeune défenseur, sous les feux des projecteurs. Il dispute avec les Robots rouges, 25 matches toutes compétitions confondues, avec la même envie et la même détermination. Né le 26 juin 1994, Agbozo Klousseh a des rêves plein la tête. “Je veux jouer au plus haut niveau, participer avec mon pays le Togo, à des phases finales de Coupe d’Afrique des Nations et de coupe du monde, avant de revenir à Swallows, pour y finir ma carrière”. Capable de jouer au poste de latéral (gauche comme droit) ou encore en milieu récupérateur, le longiligne défenseur, avoue avoir pour modèle le néerlandais Virgil Van Dijk de Liverpool.

En attendant de réaliser ses rêves, il récite ses gammes avec la sélection nationale locale, qui vient d’éliminer le Bénin au premier tour préliminaire du CHAN 2020. Tous ont été unanimes sur les qualités du joueur, qui à lui seul, a écœuré les Écureuils du Bénin, au stade de Kégué. Excellent balle au pied, teigneux sur les balles aériennes, Agbozo Klousseh, selon un de ses proches, a un petit défaut: “Ce que je lui reproche souvent, c’est son mutisme dans le jeu. S’il arrive à s’imposer sur ce plan, il sera dans les prochaines années, intraitable”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.