SERGIO SPORT

Elim CHAN 2018- Fin de l’aventure pour les Éperviers

Le miracle n’a pas eu lieu au stade de l’amitié de Kouhounou pour les Eperviers locaux du Togo. Contraints au nul à domicile au match aller, le capitaine Gazozo Kpadé et ses coéquipiers ont dit adieu à la compétition en s’inclinant dans la séance fatidique des tirs au but le dimanche 23 juillet dernier.

Au terme d’une première période assez terne, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité, 0-0. Du retour des vestiaires, les Ecureuils se font plus menaçants, sur une pelouse peu praticable. La défense togolaise plie mais ne rompt pas. Côté togolais, Sewonou Koidjo bute sur le portier béninois Steve Godjinon  à deux reprises.

En ce moment en direct

Comme au match aller, ce sont les Écureuils qui trouvent en premier, la faille dans la défense togolaise. Waris Aboki, met le ballon au fond des filets de Bassa Djéri suite à un coup franc botté par Mama Seibou. 1-0 à la 53e mn. Les joueurs togolais, piqués au vif, réagissent et parviennent à retablir la jonction, sur une frappe de Sewonou Koidjo parti, à la limite du hors-jeu. Le marquoir affiche 1-1 à la 73e mn. Plus rien ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre ghanéen, le controversé Agbovi Willian.

Il fallait donc la séance des tirs au but pour départager les deux sélections. Dans cette première série, Ouro-Sama Hakim réussit son tir qui donnait la qualification au Togo mais l’arbitre ghanéen fait volte- face. Conséquence, les compteurs sont remis à zéro et c’est dans la 2e série que les Écureuils plus lucides que les Eperviers l’emportent 8-7. Bassa Djéri, le goal togolais ayant raté le 11e tir togolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.