SERGIO SPORT

D1/D2: La FTF vide les contentieux et aplanit les divergences

Alors que la saison 2017-2018 vient de refermer ses portes en ce qui concerne les différents championnats masculins, la Fédération Togolaise de Football (FTF), pour tâcher d’être tout à fait complète, s’est réunie à travers ses différentes commissions pour vider les contentieux nés du déroulement de l’exercice écoulé.

Ainsi, statuant en chambre de conseil, contradictoirement et hors la présence des parties, la Commission de Recours a pris des décisions concernant deux affaires opposant respectivement l’Etoile Filante de Lomé à Gbohloesu des Lacs puis Sémassi de Sokodé à l’As Togo Port de Lomé.

D’une part, la commission de recours après avoir jugé trop légère la main de la commission de discipline, a statué de nouveau, condamnant le président de Gbohloe-su, Bertrand Masségbé à douze matches d’interdiction de stade d’Aného de toutes les compétitions officielles. Le commissaire au match SOUSOU Jordan pour sa part devra attendre seulement le début de la phase retour de la saison 2018-2019, pour reprendre du service. Le club Gbohloe-su d’Aného écope d’une amende de 400.000 francs CFA pour envahissement de terrain et jet de projectiles. Confirmant les autres décisions prises le 8 juin, ladite commission a partagé les dépens entre le club d’Aného et l’instance faîtière du football togolais.

D’autre part, concernant l’affaire Sémassi contre As Togo port, la commission en ramenant l’amende entre-temps prononcée, à 300.000 francs CFA, a infirmé partiellement la décision de la commission de discipline, confirmé le blâme infligé aux joueurs DOGBATSÈ Junior et OURO-AKPO Wassiou. La FTF et Sémassi supportent les dépens.

En ce moment en direct

Siégeant de nouveau concernant ses décisions du 28 juin passé, la commission de discipline de la FTF s’est prononcée sur trois différentes affaires.

Concernant le match ayant opposé les Conducteurs de Kara aux Sèmons, l’ASCK est condamnée à 200.000 francs d’amende pour défaillance sécuritaire. Sémassi pour sa part paie les inconduites de ses supporters par une amende de 200.000 francs CFA.

Concernant le match GOMIDO contre MARANATHA du 08 avril 2018, le club de Kpalimé écope d’une amende de 200.000 francs également pour mauvais comportement de ses supporters.
Enfin concernant encore le match GOMIDO contre MARANATHA du 09 mai 2018, GOMIDO écope de nouveau de 200.000 francs d’amende pour inconduite d’un supporter non identifié.

Ensuite les deux clubs ont été rappelés à l’ordre, concernant les horaires d’arrivée au stade.
Enfin Mme GOKA Aimée née AGBELE, reconnue comme supportrice de GOMIDO est interdite de stade pour une période de deux années, pour les compétitions officielles de la FTF.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.