SERGIO SPORT

Coupe CAF: Maranatha de Fiokpo surclasse LISCR

Maranatha de Fiokpo s’est imposé cet après-midi au stade de Kégué 3-0. face au LISCR du Libéria, en match aller du premier tour éliminatoire de la coupe CAF. Les poulains du coach Jimmy Cobblah prennent une bonne option,en attendant le match retour dans deux semaines à Monrovia.

Amétépé Kodjo et ses partenaires, après avoir assiégé le camp libérien dans les 10 premières minutes, se font enrhumée totalement après le quart d’heure par Michael Temmey et les siens. Par deux fois, l’équipe libérienne est passée à côté de l’ouverture du score, respectivement aux 26e et 29e minutes. Les vice-champions du Togo, laissent passer l’orage et amorcent une offensive à la 31e minute. La défense libérienne prise au piège, commet un penalty, que l’arbitre Kouassi Biro n’hésite pas à accorder à l’équipe togolaise. Anthony Asamoah, chargé d’exécuter la sentence ne tremble pas. Le marquoir indique 1-0 pour les togolais. À la 42e, un joueur de Maranatha, sur une offensive des libériens, touche le ballon de la main. L’arbitre indique le point de penalty pour les visiteurs. Doe Benjamin voit son tir repoussé par le goal de Maranatha de Fiokpo, Dawuud Mensah. C’est sur ce score de 1-0 que l’arbitre ivoirien renvoie les deux formations aux vestiaires.

En ce moment en direct

À la reprise, les Messagers de Fiokpo doublent la mise, par le biais de Yacoubou Gafarou, qui d’une tête plongeante, nat le goal libérien, Tommy Gbayeh Songos. 2-0. Le LISCR, tente de réduire la marque en vain. La défense de Maranatha par moments brouillonne, plie mais ne rompt pas. À force de se ruer sur les cages du goal Mensah Dawuid, les libériens laissent des failles derrière et Yacoubou Gafarou, sur une percée solitaire, se fait faucher en pleine surface de vérité. L’arbitre Biro siffle un nouveau penalty pour les messagers. Salifou Kossigan le transforme, pour le 3-0 à la 87e mn. Le score n’évolue plus jusqu’au coup de sifflet final. Les messagers de Fiokpo assurent l’essentiel avant leur déplacement sur Monrovia dans deux semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.