SERGIO SPORT

Claude Le Roy “Une défaite à Banjul serait plus que dommageable”.

Au lendemain du match nul des Éperviers face aux Scorpions de la Gambie, le sélectionneur du Togo Claude Le Roy s’est confié à nous. De cet entretien l’on retient l’absence du capitaine Sheyi Adebayor pour le match retour.

Q: Le capitaine Sheyi Adebayor n’a pas disputé le match d’hier, sera-t-il présent en terre gambienne?
R: Il est dans une période ou il est très fatigué, on en a discuté hier soir et cela ne sert à rien de le faire contre toute envie. c’est mieux de le laisser au repos, qu’il récupère, que nous fassions un bon résultat en Gambie, et l’avoir en pleine forme pour le match de Novembre face à l’Algérie.

Q: Le match de vendredi, vous a laissé un goût amer apparemment?

R: La CAF a envoyé un courrier nous interdisant de jouer en nocturne,malgré ça on a joué en nocturne. En plus ça a été terrible de jouer contre nature. C’est pour cela que je voulais qu’on arrête le match, quitte à jouer la seconde partie le lendemain, dans des conditions normales. Hier, on n’a pas pu jouer au football, on a égalisé, on en est heureux mais on méritait de gagner. Être contraint de demander aux joueurs de chercher loin et fort , Peniel et Fo Doh, sans aucune construction de jeu, c’est tout ce que je déteste dans le football et c’est pourtant ce que j’ai été obligé de faire. On pouvait plus jouer parce qu’il y avait des flaques d’eau partout.

En ce moment en direct

Q:La pression est peut-être forte à quelques jours de la manche retour, comment allez-vous aborder ce match?

R: J’ai des joueurs qui sont formidables, on devrait avoir 7 points aujourd’hui, on en a deux, on méritait de faire match nul en Algérie, je pense qu’on méritait de l’emporter face au Bénin, on méritait de gagner hier mais en ce moment les choses ne se déroulent pas au mieux pour nous. Je fais rarement référence à l’arbitrage mais on a revu les images du but de Fo Doh Laba, il n’y avait pas de position de hors-jeu, j’aimerais bien qu’on m’explique : au moment de la frappe de James, il y avait au moins deux joueurs gambiens qui sont derrière Fo Doh Laba. Depuis trois ans que je suis ici, il n’y a pas eu une seule petite décision qui soit en notre faveur, je ne demande pas des faveurs de l’arbitrage mais c’est récurrent. Maintenant, il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur. Aller en Gambie en se disant qu’on peut leur poser de gros problèmes, et faire un résultat positif. Une défaite là-bas serait plus que dommageable,mais quand on regarde tous les résultats, selon ce qui va se passer entre l’Algérie et le Bénin, même un match nul pourrait encore nous permettre d’espérer ce qu’on ne pensait pas hier à la fin de notre match. On va y aller gonflés, en guerriers, prêts à faire un gros match contre cette équipe gambienne.

Q: Quel sera le rôle de Sheyi dans le cadre de ce match puisqu’il ne jouera pas en Gambie?

R: Il a un comportement formidable. Je ne vais pas le faire voyager à Banjul juste pour accompagner l’équipe parce que c’est quand même pas un dirigeant, c’est un joueur de foot. Tous ses mots sont des mots d’encouragement. Lui aussi il a envie. Un petit secret à vous livrer, je rêve d’une qualification pour ce qui sera ma dixième CAN parce que c’est au Cameroun que tout a commencé pour moi. Je demande jamais rien aux joueurs mais pour cette fois, je leur ai demandé de me faire ce plaisir là. Je pense que ça fera plaisir à Sheyi aussi de jouer une CAN dans ce pays de football où j’espère bien que la compétition va se jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.